Travailler durant ses études

En cours d’études, les étudiantes et étudiants étrangers ont le droit de travailler jusqu’à une limite maximale de 15 heures hebdomadaires et jusqu’à 100% pendant les vacances semestrielles. Dans tous les cas, ces informations doivent être transmises au service des migrations responsable. Les étudiant-e-s dont le pays d’origine est situé hors de la zone UE/AELE ne peuvent commencer à travailler que six mois après le début de leurs études. Dans de tels cas, l’employeur doit soumettre une demande de prise d’emploi correspondante afin qu’un examen des conditions de marché du travail puisse être effectué. Après quoi, l’Office des migrations peut émettre un permis de travail.

La recherche d’emploi s’effectue soit par le biais d’annonces dans le journal ou de sites Internet d’embauche, soit par l’intermédiaire de l’association des étudiants de l’université ou par l’université elle-même. Ci-dessous les adresses correspondantes des universités et d’autres adresses Internet utiles:

Suisse: students.ch

Travailler après ses études

Si, en tant que titulaire d’un diplôme universitaire, si vous ne souhaitez pas trouver un poste au sein d’une haute école, vous devez vous reporter aux annonces dans la presse quotidienne, les publications spécialisées, les journaux syndicaux et les publications Internet. Vous trouverez d’autres liens Internet ainsi que des conseils sur le portail suisse de l’orientation professionnelle http://www.orientation.ch/ → Formation continue → Trouver un emploi.

EPFL Graduates/Alumni: JobsForBrains

Travailler dans une haute école

Il n’existe pas de banque de données centrale des postes vacants dans les universités. Il faut donc effectuer des recherches dans la banque de données de l’université de votre choix. On trouvera une liste des liens directs à l’adresse d’EURAXESS SWITZERLAND. Si vous n’y trouvez pas les informations recherchées, renseignez-vous auprès de l’institut, du département ou du séminaire spécifique de la haute école choisie.