Planification des hautes écoles universitaires suisses

Objectif

Dans leur planification stratégique, élaborée à un rythme quadriennal, les recteurs, rectrices et président-e-s des hautes écoles universitaires suisses définissent les objectifs communs de leurs institutions pour les années à venir ainsi que les moyens fédéraux nécessaires à cet effet. Alors que l’amélioration de l’encadrement des étudiant-e-s durant la formation de base était la priorité lors de la période 2004 à 2007, la période 2008 à 2011 a mis l’accent sur le développement de la formation doctorale. La planification 2012 à 2016 vise principalement les besoins des jeunes chercheuses et chercheurs qui se destinent à une carrière scientifique, au sein du monde académique ou dans le secteur privé et les administrations. Pour la planification stratégique de la période 2017 à 2020, les recteurs, rectrices et président-e-s des hautes écoles suisses mettent en avant la promotion de la relève scientifique.

Planification 2017–2020

La planification stratégique 2017-2020 des universités suisses a été soumise à la CUS fin 2014.
La principale priorité de la CRUS pour les années 2017 à 2020 est de faire en sorte que la Suisse se hisse à la pointe de la recherche mondiale. Pour y parvenir, il est capital d’offrir aux chercheurs des conditions-cadres optimales. C’est pourquoi des mesures sont prises en vue de promouvoir la relève, mettre à disposition des infrastructures de recherche et permettre l’accès à l’information scientifique. Comme lors des dernières planifications, la CRUS reprend une nouvelle fois un thème central de la période précédente, en l’occurrence la formation doctorale, à des fins de consolidation. En comparaison avec les périodes de planification précédentes, il faut s’attendre à une croissance plutôt modérée du nombre d’étudiants d’ici 2020. C’est pourquoi, pour la période 2017 à 2020, la CRUS met l’accent sur l’amélioration de la qualité dans le domaine Enseignement.

Planifications précédentes