News

23/08/2016

Brochure "Studying in Switzerland 2016/17"

La 4ème édition de la brochure "Studying in...

lire plus
11/08/2016

Présenter - informer: "Meet the Swiss Universities of Applied Sciences and Arts"

Comment fonctionnent nos hautes écoles...

lire plus
21/07/2016

Mesures de répression au sein des hautes écoles turques

swissuniversities condamne les mesures de...

lire plus
21/07/2016

Nouveau rapport sur les HES suisses en Europe

'Positioning Swiss UAS in the European research...

lire plus
14/07/2016

Test d’aptitudes pour les études de médecine 2016

Le test d’aptitudes pour les études de médecine a...

lire plus
24/06/2016

Déception des hautes écoles

Les universités britanniques sont et restent...

lire plus
22/06/2016

Sciex Final Brochure - Retrospect on 7 years of successful scientific cooperation 2009-2016

Have an enjoyable read!

lire plus
13/06/2016

"Programme de mobilité des HES avec les pays prioritaires": le blog est en ligne!

Le blog, conçu s spécialement pour les visites...

lire plus
09/06/2016

Le Conseil national maintient un décalage entre les buts et les moyens pour les hautes écoles

Le Conseil national a refusé aujourd’hui...

lire plus
08/06/2016

Colloque des Didactiques disciplinaires 2017 – Call for Papers

Nous nous réjouissons de vous annoncer que le Call...

lire plus
 
 

FAQ

Formalités d’inscription

Quelle est la date limite d’inscription pour les études de médecine?

Les personnes souhaitant entreprendre des études de médecine doivent s’inscrire jusqu’au 15 février de chaque année auprès swissuniversities. Pour cela, il faut remplir un formulaire en ligne et en envoyer une version imprimée à la CRUS.

Conditions d’admission

Quelles sont les conditions générales d’admission aux études de médecine?

L’admission aux études de médecine est soumise aux mêmes dispositions que les autres filières d’études des universités suisses. D’autres conditions d’admission peuvent être établies sur cette base; elles vous sont présentées ci-dessous. Les étrangers et étrangères qui désirent entreprendre des études de médecine en Suisse sont soumis à des conditions d’admission particulières. Pour tout renseignement supplémentaire à ce sujet, consultez les universités.

Quelles sont les conditions d’admission pour les Suisses titulaires d’un certificat de maturité étranger?

Les Suisses domicilié-e-s à l’étranger ont la possibilité d’entreprendre des études de médecine en Suisse dans la mesure où ils remplissent les conditions d’admission de l’université choisie. L’université concernée est compétente pour traiter des questions relatives aux conditions d’immatriculation, en particulier concernant la reconnaissance des certificats de maturité étrangers.

Concernant l’admission à l’examen fédéral après obtention du titre de master, c’est la Commission des professions médicales (MEBEKO), section formation universitaire, qui statue sur l’équivalence d’un certificat de maturité étranger avec un certificat de maturité reconnu au niveau fédéral. L’équivalence est automatiquement attestée lorsque les titulaires d’un certificat de maturité étranger fournissent une attestation de leur immatriculation dans une université suisse. Pour toute question à ce sujet, veuillez vous adresser au secrétariat de la MEBEKO:

Office fédéral de la santé publique
MEBEKO, section formation universitaire
CH-3003 Berne
T +41 31 322 94 83
MEBEKO-Ausbildung(a)bag.admin.ch

Quelles sont les conditions d’admission pour les étrangères et étrangers domiciliés en Suisse?

Selon une recommandation de la Conférence suisse des hautes écoles  (CSHE) du 19 novembre 2015, certaines catégories de candidats étrangers sont traitées comme les candidats suisses.

Quelles sont les conditions d’admission pour les étrangères et étrangers domiciliés à l’étranger qui souhaitent entreprendre des études de médecine en Suisse?

Le nombre de places d’études disponibles en médecine dans les universités suisses a été régulièrement dépassé ces dernières années. Afin de préserver la qualité de l’enseignement, une limitation de l’accès à ces filières a été introduite en 1998. Si l’accès aux filières d’études médicales devait à nouveau être limité au moyen d’un numerus clausus cette année, les étrangères et étrangers domiciliés à l’étranger devront être soumis encore une fois à des mesures de limitation strictes.

En conséquence, l’admission d’étrangères et d’étrangers domiciliés hors du territoire suisse dans une université de médecine suisse reste impossible (même pour une partie des études seulement).

plus

moins

Test d’aptitudes

Les informations suivantes sont valables dans le cas où, en mars de l’année concernée, la Conférence suisse des hautes écoles (CSHE) recommande à certaines universités de limiter l’accès aux études (numerus clausus) pour certaines disciplines. Des changements en la matière restent possibles, auquel cas ils seraient immédiatement communiqués sur le site internet de swissuniversities.

Pour quelles universités et quelles disciplines faut-il passer un test d’aptitudes cette année?

Chaque année en automne, la CSHE fixe les capacités d’accueil pour la nouvelle année académique. Si l’affluence des candidat-e-s aux études de médecine devait conduire, comme les années précédentes, à des problèmes de capacités qui ne peuvent pas être résolus par des transferts opérés avant le début des études, certaines universités pourront limiter l’accès aux études en recourant à un test d’aptitudes. Si le nombre des inscriptions demeure au niveau actuel (ou s’il augmente encore), un test d’aptitudes aura lieu aux Universités de Bâle, Berne, Fribourg et Zurich pour les études de médecine humaine avec chiropractie, ainsi que de médecine dentaire et vétérinaire. Bien qu’il y ait déjà eu des augmentations de capacités et que d’autres soient encore prévues, elles ne sont en aucun cas proportionnelles à l’accroissement actuel de la demande.

Les autres universités prennent quant à elles des mesures de sélection intra-universitaire (examens de difficulté accrue à la fin de la première année).

L’inscription auprès de swissuniversities est indispensable, qu’un test d’aptitudes ait lieu ou non.

Quelles sont les particularités de la chiropractie?

Les places en chiropractie sont attribuées en même temps que les places en médecine humaine, ce qui signifie que l’admission est soumise à la même valeur-seuil dans ces disciplines.

Où et quand le test a-t-il lieu et dans quelle langue peut-il être effectué?

Le test a lieu chaque année au début du mois de juillet, en français à Fribourg, en allemand (jusqu’à présent) à Bâle, Berne, Coire, Lucerne, Saint-Gall, Suhr et Zurich et en italien à Bellinzone. Il faut choisir un site qui corresponde à la langue dans laquelle vous souhaitez passer le test.

Le test n’a-t-il lieu qu’une fois par an?

Le test n’a lieu qu’une fois par an, simultanément sur tous les sites. Il n’est pas possible de le passer à d’autres moments de l’année.

A partir de quel moment est-il possible de passer le test?

Les candidat-e-s ne peuvent passer le test d’aptitudes aux études de médecine que s’il est vraisemblable qu’ils rempliront les conditions d’admission au moment de la rentrée de l’année du test (sous réserve de l’obtention de son certificat de maturité). Pour cela, il faut qu’ils s’inscrivent auprès de swissuniversities jusqu’au 15 février. Cette règle permet d’éviter que les candidat-e-s ne passent le test, alors que cela ne serait peut-être pas nécessaire pour entreprendre des études l’année suivante.

Comment s’inscrit-on au test d’aptitudes?

En cas de numerus clausus basé sur les ordonnances cantonales, tous les candidats aux études de médecine humaine, dentaire et vétérinaire et de chiropractie qui souhaitent commencer leur cursus en automne doivent s’inscrire au test d’aptitudes auprès de swissuniversities au plus tard 45 jours avant la date du test, moyennant le versement d’une participation aux frais de Fr. 200.-. Si le candidat souhaite conserver le résultat qu’il a obtenu au test de l’année précédente et ne pas le repasser, il doit le mentionner dans le formulaire qui est envoyé uniquement aux personnes concernées.

L’inscription ne sera considérée comme valable que si le versement est effectué à temps et que les formulaires nécessaires sont remis à swissuniversities dans le délai fixé (date du timbre postal). Toutes les personnes inscrites dans les délais recevront, au plus tard deux semaines avant la date du test, une invitation de swissuniversities comportant des informations détaillées sur son déroulement (lieu, arrivée, repas, etc.).

Quand et comment est-on informé des résultats du test?

Les résultats du test ainsi que, le cas échéant, l’attribution d’une place d’études sont communiqués par écrit aux candidat-e-s au début du mois d’août par l’université pour laquelle ils se sont inscrits.

Quelle est la suite de la procédure une fois les résultats du test communiqués au candidat?

Tous les candidats auxquels une place d’études aura été attribuée recevront des informations de la part des universités au sujet de la procédure d’immatriculation.

Est-on certain de pouvoir étudier dans l’université de son choix?

L’obtention de résultats suffisants au test ne garantit pas au candidat l’attribution d’une place d’études dans l’université qu’il a indiquée en premier choix. L’admission des candidats dans les différentes universités s’effectue à l’échelon national; elle dépend des capacités disponibles et du nombre d’inscriptions dans chaque université. Il faut dès lors s’attendre à des transferts qui sont opérés sur la base de critères précis et en tenant compte, dans la mesure du possible, de la liste de préférences des candidats. Les transferts entre les universités exigeant un test d’aptitudes et celles qui n’en demandent pas sont cependant exclus.

Que se passe-t-il si des personnes inscrites ne souhaitent pas étudier la médecine humaine, dentaire ou vétérinaire ou la chiropractie lors de l’année en question?

Dans ce cas, elles ne peuvent repasser le test d’aptitudes que l’année suivante, pour autant qu’elles se soient réinscrites jusqu’au 15 février de l’année suivante auprès de swissuniversities en vue d’entreprendre des études de médecine humaine, dentaire, vétérinaire ou de chiropractie. Elles ont alors la possibilité de conserver leur résultat de l’année précédente. Elles peuvent aussi étudier dans une discipline non médicale dès le semestre d’automne de la même année; pour cela, il faut cependant qu’elles se soient inscrites dans le délai imparti auprès de l’université correspondante.

Peut-on passer le test et – suivant les résultats obtenus – commencer d’autres études au semestre d’automne de la même année?

Les candidat-e-s aux études de médecine auxquels aucune place d’études n’a pu être attribuée en raison des résultats qu’ils ont obtenus au test d’aptitudes peuvent quand même commencer des études non médicales dès le semestre d’automne.

Pour être admis dans une filière d’études non médicale d’une autre université, il suffit en principe – hormis quelques exceptions prévues dans certaines disciplines – de s’inscrire dans cette université immédiatement après réception des résultats au test. Vous trouverez de plus amples informations sur les exceptions à ce principe en consultant les sites internet des différentes hautes écoles.

Si vous désirez toutefois conserver la possibilité de commencer des études non médicales à l’Université de Zurich ou à l’ETH Zurich, vous devez vous y inscrire jusqu’au 30 avril. Pour toute question à ce sujet, veuillez vous adresser à la haute école concernée.

Le résultat obtenu au test de cette année sera-t-il encore valable l’année prochaine ou doit-on se représenter au test si l’on ne peut ou si l’on ne veut commencer ses études de médecine que l’année suivante?

La question de la répétition du test d’aptitudes est réglée dans les ordonnances cantonales en la matière. Celles-ci prévoient que les personnes qui se réinscrivent auprès de swissuniversities dans le délai d’une année après la passation du test et avant le 15 février ne sont pas tenues de le repasser. Si une personne se représente au test après avoir renouvelé sa candidature, c’est toujours son dernier résultat qui est pris en compte.

Concernant la garantie de l’équivalence des performances fournies lors des différentes années, il est à noter que: Le résultat de l’AMS utilisé pour l’admission est directement transférable sur l’année suivante grâce à une procédure spéciale standardisée (seules les valeurs de points ne sont pas comparables d’une année à l’autre).

Les détails de cette procédure sont décrits dans la brochure Test Info que swissuniversities distribue chaque année aux candidat-e-s qui s’inscrivent dans les délais. Pour estimer vos chances d’être admis-e aux études de médecine sur la base des résultats que vous avez obtenus au test de l’année précédente, vous devez tenir compte des deux points suivants: (1) les valeurs seuils peuvent être rehaussées en raison d’un accroissement de la demande et (2) le rang en pourcentage qui vous est communiqué étant calculé par rapport à l’ensemble des personnes passant le test AMS d’une année, il ne correspond pas exactement aux pourcentages inhérents à chaque discipline. Ni swissuniversities ni le CTD ne peuvent vous dire si l’écart qui vous séparait du seuil d’admission l’année où vous avez passé le test sera encore valable l’année suivante.

Le test est-il le même chaque année?

Non. Afin d’exclure tout avantage injustifié, on utilise chaque année une nouvelle version du test en français, en allemand et en italien. Toutes les épreuves sont testées très sérieusement et dans des conditions réelles en Allemagne et en Suisse; pour des raisons économiques, un test d’une telle difficulté ne peut dès lors être élaboré qu’une seule fois par année.

Comment obtenir plus de précisions sur le test?

Au début avril, swissuniversities envoie la brochure Test Info à tou-te-s les candidat-e-s aux études de médecine; cette brochure leur fournit des informations détaillées sur la composition du test et les modalités de son déroulement.

Pour préparer le test, deux versions de la publication Le test d’aptitudes pour les études de médecine sont disponibles dans toutes les librairies. Elles contiennent des épreuves originales qui ont déjà été employées dans ce cadre. Les deux versions, éditées chez Hofgrefe Verlag à Göttingen, existent en français, en allemand et en italien. Le test AMS a été développé en Suisse sur la base du test TMS allemand. Les liens fournis ci-dessous vous renseigneront sur le matériel supplémentaire paru en la matière et sur les différences entre les deux tests.

Distribution suisse: Editions Hans Huber, Länggassstrasse 76, 3000 Berne 9. Tél. +41 31 300 45 00

Versions I et II

en allemand: www.unifr.ch/ztd/ems/vord.htm

en français: www.unifr.ch/ztd/ems/vorf.htm

en italien: www.unifr.ch/ztd/ems/vori.htm

Par ailleurs, vous trouverez dans la brochure Test Info d’autres exemples d’exercices ainsi que des informations sur les particularités du test AMS.

Pour toute question spécifique concernant le test d’aptitudes, vous pouvez vous adresser au Centre pour le développement de tests et le diagnostic (CTD) de l’Université de Fribourg (e-mail: ztd(a)unifr.ch). C’est lui qui est responsable de l’exécution correcte du test et de son évaluation.

Vous trouverez de plus amples informations sur l’évaluation scientifique du test (notamment une FAQ sur le test AMS et le numerus clausus, qui contient des renseignements sur les connaissances de base) sur le site internet http://www.unifr.ch/ztd/ems/fr/welcome.html.

Quel est le meilleur moyen de se préparer au test?

Le Centre pour le développement de tests et le diagnostic fournit sur son site internet http://www.unifr.ch/ztd/ems/fr/welcome.html des informations qui vous aideront, d’une part, à vous préparer de façon adéquate au test et, d’autre part, à avoir des attentes réalistes quant aux possibilités de se préparer. Comme le test AMS n’est pas un test de connaissances et que l’on ne peut pas vraiment «apprendre» pour s’y préparer, les candidat-e-s ont tout intérêt à être très bien renseigné-e-s à son sujet.

plus

moins

Changer d’université et de discipline

Les changements entre des universités exigeant un test d’aptitudes et celles qui n’en demandent pas sont-ils possibles?

Une fois le délai d’inscription passé (15 février), les changements entre des universités exigeant un test d’aptitudes et celles qui n’en demandent pas ne sont possibles à aucun moment. Les demandes de changement d’université et/ou de discipline au sein des universités dont l’accès est limité par le test d’aptitudes peuvent être adressées à swissuniversities jusqu’au délai d’inscription au test (45 jours avant le test). Les demandes de changement qui seront déposées après ladite date ne sont plus prises en compte.

Qui est responsable pour les demandes de changement d’université et/ou de discipline après immatriculation?

Les demandes de changement d’université et/ou de discipline après immatriculation sont traités non par swissuniversities mais par les services des immatriculations des universités concernées.

Pour pouvoir changer de discipline, un-e étudiant-e doit aussi remplir les conditions d’admission de la nouvelle discipline (obtenir par ex. le résultat nécessaire; le cas échéant, il lui faut repasser le test d’aptitudes). Satisfaire aux conditions d’admission n’est toutefois pas la seule condition figurant dans les ordonnances correspondantes. Il faut par exemple aussi qu’il y ait encore des places d’études disponibles dans la discipline souhaitée. Or, comme le but recherché est une utilisation maximale des capacités dans chaque discipline, il se peut que cela ne soit pas toujours le cas.

plus

moins

Reconnaissance des prestations d’études fournies à l’étranger

Les prestations d’études fournies à l’étranger peuvent-elles être reconnues lorsqu’un-e étudiant-e commence ou poursuit des études de médecine en Suisse?

La question de la reconnaissance des prestations d’études fournies à l’étranger doit être discutée avec la faculté compétente de l’université dans laquelle l’étudiant-e souhaite étudier en Suisse. Dans la mesure où les conditions d’admission sont remplies, l’université décidera si l’étudiant-e peut intégrer directement une année d’études supérieure.

Dans ce cas, l’étudiant-e devra recommencer ses études de médecine en première année; une partie des examens déjà réussis à l’étranger pourrait néanmoins être prise en compte lors de son premier examen propédeutique. Pour pouvoir recommencer ses études en première année, l’étudiant-e doit s’inscrire auprès de swissuniversities dans le délai requis.

plus

moins