Flexibilisation des études à temps partiel – recommandations

La grande majorité des étudiants exercent une activité professionnelle, de nombreux étudiants s'engagent dans des associations, la politique, la culture, le secteur social ou le sport de haut niveau, et avec l'âge, la proportion d'étudiants avec enfants augmente. Un tel engagement est fondamentalement positif, contribue au dynamisme de la société civile et encourage le dévelop-pement de compétences transversales, ce qui favorise l’«employabilité» des diplômés des hautes écoles. Grâce à la flexibilisation, les besoins spécifiques des étudiants handicapés ou malades chroniques peuvent également être mieux pris en compte, ce qui facilite leurs études supérieures.
Les études sont au cœur de cette phase de la vie et ne peuvent être considérées comme une discipline secondaire. Toutefois, afin de tenir compte de la diversité de la population étudiante et d'améliorer l'égalité des chances, swissuniversities a élaboré et publié le 12 décembre 2018 des recommandations sur la flexibilisation et les études à temps partiel.