Stratégie et planification

Les hautes écoles suisses élaborent une planification stratégique tous les quatre ans, à l’intention de la Conférence suisse des hautes écoles. Les hautes écoles y fixent les buts et mesures communes et définissent les fonds du budget fédéral nécessaires conformément à l'art. 47 de la LEHE.

Pour la période 2017-2020, les hautes écoles universitaires et les hautes écoles spécialisées ont toutes deux préparé une planification. Les priorités établies sont des mesures liées à la promotion de la relève ainsi qu’à la diminution de la pénurie de main d’œuvre qualifiée dans les métiers de la santé et les métiers techniques.

Pour la période 2021-2024, swissuniversities a déposé une planification commune à tous les types de hautes écoles. L'objectif primordial est de relever des défis de manière soudée afin de préserver la qualité exceptionnelle des hautes écoles, de contribuer à la prospérité de la Suisse et de lui assurer à l'avenir encore une position dominante dans le contexte international.

En plus de la consolidation des priorités 2017-2020, les hautes écoles portent conjointement l'accent sur des mesures à même de leur permettre d'aborder efficacement les chances et les défis de la mutation numérique. Ces mesures se rapportent à la numérisation de la formation et de la recherche, mais aussi à l'organisation des hautes écoles en soi. Des conditions optimales en matière de relève scientifique sont cruciales pour assurer la compétitivité. De ce fait, des mesures spéfiques sont initiées ou développées dans les domaines de la promotion de la relève et de la politique du personnel des hautes écoles.

Dans cette perspective et compte tenu de l'augmentation prévue du nombre d'étudiants, swissuniversities demande une augmentation annuelle des subventions de base de 3.1.%. Les hautes écoles veulent mener des projets communs en vue d'atteindre les objectifs stratéqiques. swissuniversities demande à cet effet un montant global de CHF 125 millions sous forme de contributions liées à des projets.