Contenu principal

Négociations avec les éditeurs

Sur mandat des hautes écoles suisses, le Consortium des bibliothèques universitaires suisses négocie des licences avec les maisons d’édition pour l’accès aux publications numériques. Pratiquement toutes les hautes écoles participent aux licences consortiales avec les grandes maisons d’édition scientifiques. Les licences consortiales avec Elsevier, Springer Nature et Wiley s’élèvent à près de 22.4 millions de francs chaque année.

Début 2018, les hautes écoles ont mandaté swissuniversities et le Consortium pour négocier des contrats «Read & Publish» avec ces maisons d’édition. Ces nouveaux contrats continuent d’assurer l’accès aux revues accessibles par licences d’une maison d’édition. De plus, ils couvrent les coûts pour les publications en Open Access. La transformation vers l’Open Access devrait avoir lieu avec une neutralité des coûts pour les hautes écoles suisses.

La stratégie de négociations, les buts de négociation ainsi que la composition de l’équipe de négociation ont été communiqués par swissuniversities début 2018. Depuis 2020, le Fonds national suisse de la recherche est également engagé dans la nouvelle équipe de négociation.

Elsevier

swissuniversities et Elsevier ont conclu un nouvel accord pilote Read&Publish. L’accord est le résultat de négociations organisées par le Consortium des bibliothèques universitaires suisses (CSAL) et Elsevier.

Par conséquent, toutes les institutions membres de swissuniversities et les autres institutions membres du Consortium CSAL, de même que leurs chercheurs affiliés en Suisse auront un accès continu à Freedom Collection et ScienceDirect, la plate-forme leader d’Elsevier consacrée à la littérature scientifique revue par les pairs. Par le biais de ScienceDirect, les chercheurs affiliés aux institutions membres du Consortium CSAL peuvent accéder à 16 millions de publications provenant de plus de 2500 revues publiées par Elsevier et ses sociétés partenaires. Par ailleurs, ils seront en mesure de publier en Open Access  de la majorité des revues gold et hybrid pour atteindre 100% en 2023.

Il s’agit là d’une étape décisive dans la stratégie Open Access de swissuniversities, qui a pour objectif d’atteindre 100% d’Open Access au plus tard en 2024. Cet accord sur quatre ans conclu par le CSAL est le premier signé avec un éditeur majeur sur le plan national et il va soutenir toutes les institutions académiques et de recherche en Suisse dans leur transition vers l’Open Access.

Cet accord a été publié et est disponible sur la page d’accueil du Consortium des bibliothèques universitaires suisses.

Vous trouverez plus d’informations au sujet de la portée de l’accord pilote sur www.elsevier.com.

Springer Nature

swissuniversities et Springer Nature concluent un nouvel accord Open Access

L’accord suisse autorise les auteurs affiliés aux institutions membres de swissuniversities et d’autres clients du Consortium des bibliothèques universitaires suisses à publier 100% de leurs documents de recherches acceptés immédiatement en Open Acces dans plus de 2000 journaux hybrides de Springer Nature. De plus, l’accord suisse fournit une lecture complète et un accès continu au portefeuille de revues de Springer Nature (y compris Springer, Palgrave, Adis et Nature Academic Journals) pour tous les chercheurs et les étudiants affiliés aux institutions participantes. 

Cet accord représente une étape importante pour atteindre l’objectif de 100% d’articles publiés en Open Access en 2024 en Suisse – un but visé par la stratégie nationale sur l’Open Access de swissuniversities. Après la signature d’un contrat avec Elsevier en mai 2020, cet accord est le deuxième contrat sur le plan national avec un éditeur majeur soutenant toutes les institutions académiques et de recherche à l’échelle de la Suisse pendant la transition vers l’Open Access.

L’accord a été publié et peut être consulté sur la page d’accueil de Consortium of Swiss Academic Libraries.

Vous trouvez plus d’informations sur la portée de l’accord sur www.springer.com/OAforSwitzerland.

Communiqué de presse

Wiley

Une déclaration d’intention (Memorandum of Understanding) a été signée avec Wiley pour la conclusion d'un accord Read&Publish. Les négociations avec Wiley se poursuivront en 2020. Les institutions qui disposent déjà d’un contrat de licence avec Wiley ont reçu une offre de prolongation à des conditions inchangées pour une durée d’un an. Avec cette extension, les deux parties soulignent la poursuite du dialogue qui se veut constructif en vue d'une transition complète vers l’Open Access pour toutes les hautes écoles suisses. Les deux parties sont confiantes sur le fait qu’elles atteindront leurs objectifs.